Si votre budget est serré en ce temps de crise, vous vous demandez peut-être ce que vous pourriez faire pour passer à travers cette période difficile. Voici quelques idées.

Vos emprunts

La plupart des institutions financières offrent la possibilité de reporter les versements hypothécaires pendant une période allant jusqu’à six mois. Les intérêts continuent de s’ajouter pendant le répit, qui n’est donc pas gratuit. Il vous permettra cependant de gagner du temps pour naviguer à travers l’urgence. Des dispositions semblables sont offertes pour les prêts personnels et automobiles. Ces mesures sont généralement assorties de conditions. Renseignez-vous auprès de votre institution financière pour connaître les détails.

Pour les cartes de crédit, l’aide se présente sous deux formes. D’une part, il est généralement possible de demander un report du versement minimum et, d’autre part, les personnes admissibles au report profiteront aussi d’un taux d’intérêt réduit. Cette dernière mesure est importante puisque les intérêts continuent de s’accumuler pendant le répit, comme dans le cas de l’hypothèque.

L’emprunt le moins pénalisant à reporter est le prêt étudiant gouvernemental. Les paiements sont suspendus et les intérêts cessent d’être composés.

Vos assurances

Quelques compagnies ont annoncé des réductions de primes d’assurance automobile pendant la crise. Les montants et les conditions varient. Certaines compagnies offrent le rabais automatiquement alors que d’autres le font sur demande, par exemple lorsque vous complétez un formulaire. N’hésitez pas à vérifier!

Si ce n’est pas votre cas, il y a quand même deux façons de réduire votre facture. Puisque la prime varie entre autres en fonction de l’usage, une moindre utilisation peut vous permettre de réduire votre prime. Vous pouvez contacter votre courtier ou votre assureur pour qu’il en tienne compte. La deuxième façon consiste à mettre le véhicule en remisage. Cette option pourrait intéresser ceux qui possèdent deux voitures, mais n’en utilisent qu’une seule pendant la crise. Certaines couvertures, comme la responsabilité civile ou le vol, restent en vigueur, mais la prime est ajustée pour refléter une absence complète d’utilisation. Par conséquent, il faut se rappeler d’aviser l’assureur lorsque l’utilisation du véhicule reviendra à la normale. Vous pouvez communiquer avec votre courtier ou votre assureur pour demander laquelle de ces méthodes vous convient le mieux.

Soulignons ensuite que les assureurs, comme les institutions financières, permettent souvent le report des paiements de primes, selon diverses conditions.

Vos impôts fonciers

De nombreuses villes vous permettront un autre report de versements sous une forme ou une autre. Dans certains cas, c’est un seul versement qui sera reporté. Ailleurs, tous les versements sont ajustés. L’immense majorité des villes n’ajouteront pas de pénalité ou d’intérêt. Puisque chaque cas est unique, consultez le site de votre municipalité pour connaître les détails.

Services publics

Hydro-Québec a suspendu les interruptions de services et les frais d’administration pour facture impayée. Si nécessaire, communiquez avez son service à la clientèle pour discuter de ce qui peut être fait ou pour prendre une entente.

Plusieurs fournisseurs de services internet ont éliminé les frais d’utilisation excédentaire de données. Par conséquent, les rencontres virtuelles liées au télétravail ou à l’école à distance ne feront pas gonfler votre facture. Ici aussi, les clients qui éprouvent des difficultés à payer leur facture sont invités à contacter le fournisseur pour conclure une entente.

Autres services

L’Office de protection du consommateur a publié des réponse aux questions les plus fréquentes concernant plusieurs services, allant des billets de spectacle au centre d’entraînement, en passant par la location de chalet et les voyages annulés. Vous y trouverez certainement des ressources utiles.

Armé de ces renseignements, vous pourrez préparer un plan de match pour les prochains mois. Identifiez vos dépenses qui ne peuvent être reportées, comme la nourriture, et celles qui peuvent être réduites ou reportées sans trop de conséquences. Vous pourrez alors déterminer comment utiliser les revenus dont vous profitez toujours, en établissant des priorités. Aussi, n’oubliez pas de vérifier votre admissibilité aux différents programmes d’aide comme la prestation canadienne d’urgence et l’assurance-emploi.

Aux échecs, il est préférable d’avoir un mauvais plan que pas de plan du tout. Cet enseignement s’applique aussi à nos finances. Cette période ne sera pas facile, mais un plan de match, même imparfait, vous aidera à traverser la crise.