L’achat d’une maison – surtout la première – est probablement l’achat le plus important que vous ferez au cours de votre vie. Cette importante transaction peut être stressante. Pour vous éviter des surprises, et encore plus de stress, il est important de porter une attention particulière à la préparation du budget. Vous pourrez ainsi profiter pleinement de votre nouvelle demeure, dès que vous emménagerez.

Lorsqu’on parle de budget pour l’achat d’un logement, il ne s’agit pas de simplement remplacer le coût de votre loyer par votre versement hypothécaire mensuel. Il faut également tenir compte des coûts annuels additionnels et évaluer les liquidités totales dont vous aurez besoin au moment de l’achat.

Rien de mieux qu’une illustration pour mesurer l’ampleur d’un tel projet.

Valérie et Philippe demeurent dans le Vieux-Longueuil. Le couple habite un logement dont le loyer actuel s’élève à 1 350 $ par mois. Une pancarte « À vendre » vient tout juste d’apparaître sur le terrain d’une maison qui leur plaît beaucoup, dans leur quartier qu’ils adorent. Ils se sentent prêts à faire le saut!

À l’aide d’un calculateur en ligne, le couple a estimé son versement hypothécaire mensuel :

Prix d’achat 409 000,00 $
Moins : mise de fonds (5 %) 20 450,00 $
Financement requis 388 550,00 $
Plus : prime SCHL (4 %) 15 542,00 $
Prêt hypothécaire 404 092,00 $
Versement mensuel (3,45 % sur 25 ans) 2 006,86 $

 

Les coûts annuels additionnels

Le couple a rassemblé l’information nécessaire pour évaluer l’impact de son achat sur son budget :

Annuel Mensuel Mensuel
Taxes municipales et scolaires 4 360,00 $ 363,33 $ Loyer actuel 1 350,00 $
Chauffage/électricité 1 850,00 $ 154,17 $ Chauffage/électricité 77,08 $
Assurance habitation 675,00 $ 56,25 $ Assurance habitation 28,33 $
Versement hypothécaire 24 082,32 $ 2 006,86 $
Total 30 967,32 $ 2 580,61 $ Total 1 455,42 $

 

L’achat de cette propriété aura un impact d’environ 1 125 $ par mois sur leur budget (2 581 $ – 1 455 $). Mais est-ce tout? La maison convoitée a été construite en 1998. Elle a déjà plus de 20 ans. Bien que le couple ne prévoie pas effectuer des rénovations à court terme, certains travaux d’entretien majeur (toiture, fenêtres, maçonnerie) seront nécessaires un de ces jours, alors que des rénovations (cuisine, salles de bain, sous-sol) pourraient être envisagées à plus ou moins long terme. À ces fins, il serait sage pour eux de se constituer une réserve d’environ 1,5 % de la valeur de la maison par année. On parle ici d’environ 510 $ par mois.

Bien sûr, il faudra revoir leurs besoins en assurance vie et leurs protections en cas d’invalidité et ajouter ces coûts additionnels à leur budget.

Les liquidités requises à l’achat

Lors de l’achat d’une maison, de nombreux frais viennent s’ajouter à la mise de fonds. Certains frais sont liés à la transaction elle-même et à son financement, alors que d’autres, comme l’achat de meubles ou les rénovations, sont liés à l’installation des nouveaux propriétaires.

Valérie et Philippe ont discuté de leurs besoins et de leurs désirs. La cuisine est déjà bien équipée en électroménagers. Ils ont tout ce qu’il faut pour meubler la maison, à l’exception du sous-sol dont ils ne prévoient pas se servir à court terme. Cependant, l’aménagement de la cour arrière est une priorité pour eux. Pour réduire les coûts, ils mettront la main à la pâte. Ils ont estimé qu’il leur faut environ 40 000 $ pour réaliser leur projet (les montants estimés sont fournis à titre d’illustration) :

Avant taxes Après taxes
Frais d’évaluation 350,00 $ 402,41 $
Frais d’inspection 500,00 $ 574,88 $
Frais du notaire 1 000,00 $ 1 149,75 $
Droits de mutation 4 608,00 $ 4 608,00 $
Taxes sur prime SCHL (9 %) 1 398,78 $
Sous-total 8 133,82 $
Frais de déménagement 600,00 $ 689,85 $
Frais d’installation (stores et autres accessoires) 3 500,00 $ 4 024,13 $
Aménagement paysager et mobilier de jardin 5 000,00 $ 5 748,75 $
Mise de fonds 20 450,00 $
Liquidités requises 39 046,54 $

 

Valérie et Philippe se qualifient tous deux à titre de premiers acheteurs. Ils bénéficieront donc des crédits d’impôt fédéral et provincial, pour un total de 1 500 $.

De plus, ils sont tous deux admissibles au Régime d’accession à la propriété (RAP). S’ils effectuent des retraits de leurs comptes REER en vertu du programme, ils devront ajouter le remboursement minimum à leur budget annuel, débutant deux ans plus tard.

Conjuguer les projets

Valérie et Philippe sont de jeunes trentenaires. Depuis qu’ils sont en couple, ils ont adopté de saines habitudes d’épargne. Cependant, leur projet d’achat de maison viendra gruger leur capacité à épargner. Est-ce que cela aura un impact sur leurs autres objectifs financiers, comme leur retraite? Devraient-ils repousser leur projet d’achat d’une maison afin d’accumuler une mise de fonds supérieure?

Valérie et Philippe ont été en mesure d’estimer ce qu’il leur en coûterait d’acheter cette maison aujourd’hui, mais il reste des questions. Prochaine étape : consulter un planificateur financier, qui analysera leur situation financière globale en tenant compte de leurs multiples projets et de leur capacité à les réaliser. Et vous, avez-vous comme projet d’acheter une propriété?

Trouvez votre planificateur financier