DEVENIR PLANIFICATEUR.TRICE FINANCIER.ÈRE

(ou Pl. Fin., de son petit nom)

c’est un peu choisir le mini-wheat des métiers en finances.

CÔTÉ FIBRE : c’est le top en termes d’expertise globale, avec ses 7 domaines de pratique et sa formation rigoureuse.

CÔTÉ GIVRÉ : ça permet de vivre par procuration les projets de vie de ses clients, du plus simple au plus éclaté, en les aidant à les réaliser.

As-tu le profil? Probablement, si tu aimes les gens autant que les chiffres!
Tu trippais sur Gérald Fillion pendant que les autres trippaient sur Leonardo?

1 001 raisons de devenir Pl. Fin.

Il y a mille et une raisons de choisir le métier de planificateur.trice financier.ère. Gérald Fillion n’en est qu’une. La liste est longue, alors on a regroupé les plus courantes.

Voir pourquoi
T'as fait HEC mais finalement, tu veux faire du social?

Ton chemin pour devenir Pl. Fin.

Que tu sois présentement à l’université, que tu en sortes ou que tu sois sur le marché du travail depuis un certain temps, il y a une porte d’entrée pour toi vers l’obtention du titre de Pl. Fin. On t’aide à trouver la tienne en quelques clics.

Voir comment

Les facettes du métier

La planification financière personnelle, c’est large et riche en possibilités. Voici tes futurs domaines de pratique.

Déjà Pl. Fin.?

Ça veut dire que tu aimes te renouveler, autrement tu n’aurais pas choisi ce métier passionnant qui connaît la valeur de la formation continue. Ça tombe bien : l’Institut québécois de planification financière t’offre une longue liste de cours de formation continue pour t’aider à rester au fait… et au sommet de ton art!

S'abonner à l’infolettre

Prénom *
Nom *

Fiers partenaires