Comment évaluer un besoin en assurance vie

Dès qu’on fait l’acquisition d’un bien important ou qu’on a un enfant, on se fait recommander à qui mieux mieux de contracter une assurance vie. Comment savoir quel est le montant d’assurance vie dont on a besoin? Est-ce qu’il y a un montant standard d’assurance vie à détenir pour quelqu’un qui a un conjoint et deux enfants, par exemple 300 000 $?

D’abord, la réponse facile : il n’y a pas de montant standard fixe ou de multiplicateur de revenu, comme 4 fois son revenu, pour déterminer le montant d’assurance vie à détenir.

L’assurance vie, comme tout autre type d’assurance, est là pour couvrir un risque et vous assurer que vous ou vos personnes à charge serez capables de faire face aux conséquences financières négatives si ce risque survient. En d’autres mots, votre protection en assurance vie devrait être suffisante pour maintenir le coût de vie de votre famille advenant votre décès, et ce coût de vie diffère d’une famille à l’autre!

La première étape est donc d’évaluer le coût de vie annuel de la famille, c’est-à-dire le montant annuel après impôt et épargne dont elle a actuellement besoin. Ensuite, on déduira de ce coût de vie les dépenses qui disparaîtraient avec le défunt (par exemple 2e voiture, vêtements, etc.). Selon des études, environ 20 % des dépenses familiales ne sont plus nécessaires si l’un des deux adultes décède. On soustraira ensuite le revenu après impôt et épargne en prévision de la retraite du conjoint survivant. Cette équation donne le revenu annuel à combler.

On doit ensuite déterminer pour combien d’années ce revenu sera requis. Cette période est souvent le nombre d’années avant que le conjoint ne prenne sa retraite.

Un exemple concret

Un couple dont les conjoints de 45 ans ont un coût de vie de 70 000 $ par année pourrait voir son coût de vie réduit de 20 %, pour se chiffrer à 56 000 $, advenant le décès de l’un d’eux. Si le conjoint survivant gagne un montant annuel de 30 000 $ après impôt et épargne, il restera 26 000 $ par année à combler. Si on veut couvrir ce besoin pour une période de 20 ans, soit jusqu’à ce que le conjoint survivant atteigne 65 ans, l’équation sera : 26 000 $ X 20 = 520 000 $.

Par contre, ce besoin diminue dans le temps puisque la période à couvrir diminue année après année. On peut donc réduire la protection d’assurance vie au fur et à mesure que l’on approche de la retraite.

Et si l’hypothèque est assurée?

C’est dans le calcul du coût de vie qu’on en tiendra compte. Ainsi, si le coût de vie comprend des versements hypothécaires pour un total annuel de 12 000 $, on viendra réduire le coût de vie à assurer de 12 000 $.

Pour savoir si vous détenez assez d’assurance vie pour répondre à vos besoins, consultez un planificateur financier. Vous devriez aussi réviser votre situation régulièrement.